Un nouveau point sur la pénurie de disques durs


Le réel manque de disques durs commence seulement maintenant, rapporte Origin Storage qui dresse un bilan de la pénurie de disques durs et de ses effets sur le marché. Cette situation perdurera jusqu’à la fin 2012. Telle est la prédiction de Steve Luczo, CEO du fabricant Seagate. « Ce problème persistera car l’industrie doit rattraper les 100 millions d’expéditions et ne pourra rien faire cette année ». « Et il faudra une année supplémentaire pour absorber la demande, car il ne suffit pas de reconstruire des industries pour enrayer le phénomène, » indique Luczo. « Nous ne pouvons pas investir plus qu’il ne faut sinon nous serons en surcapacité. »

Steve Luczo indique que les stocks commencent à s’épuiser et que cela ne va pas s’arranger dans les prochaines semaines. « Il y avait beaucoup de stock et de nombreux produits en transit. Et maintenant tout ceci est épuisé et les revendeurs commencent à voir une partie de leurs étagères se vider, et elles ne seront pas réassorties avant un ou deux mois. »

Bien que les inondations aient frappées il y a six semaines, de nombreuses « entreprises de renom » n’ont clairement pas compris l’ampleur du problème. Tim Cook, le CEO d’Apple, et Meg Whitman, la CEO de HP, ont pour leur part été sensibilisés par l’importance que pouvait avoir ce phénomène. Meg Whitman a dit lors d’une conférence au début de la semaine que « HP avait réagi très rapidement » au problème. « Nous avons mis en place une cellule de crise, réalisé un inventaire et des achats stratégiques de disques durs dès le début octobre, » elle a également indiqué que HP aurait plus que sa juste part en ce qui concerne les disques disponibles.

Western Digital, le fabricant le plus touché par les récentes inondations en Thaïlande, a annoncé récemment avoir partiellement repris la production cette semaine, mais a indiqué que la production serait serrée jusqu’en début d’année prochaine. Western Digital s’attend à une rupture de stock mondiale de disques durs avoisinant les 60 millions d’unités dans le premier trimestre, et étant donné que les provisions sont estimées à 120 millions, par conséquent la demande estimée est d’environ 170 à 180 millions d’unités. « La société estime que d’importantes contraintes d’approvisionnement significatives vont persister jusqu’en mars voire au-delà, » a indiqué Western Digital dans un communiqué.

Toshiba a dit vendredi que la date de reprise d’activité en ce qui le concerne était incertaine et qu’il continuait à nettoyer ses unités de production. « Nous allons faire notre plus grand nettoyage demain dans une zone où se trouve notre entrepôt, » a dit à Reuters Kobkarn Wattanavrangkul, présidente de l’unité Toshiba Thaïlande, ajoutant que l’eau a reculé aujourd’hui à environ 45-50 cm par rapport à son niveau le plus important qui était de 3 mètres. « En ce concerne la reprise d’activité, nous ne pouvons vous dire quand elle aura lieue précisément étant donné que la zone qui sera nettoyée demain est la partie entrepôt et non la zone de production. Pour cela, nous devons attendre que le niveau d’eau baisse encore un peu.»

Andy Cordial d’Origin Storage, a ajouté « J’ai anticipé sur le fait que la pénurie se poursuivrait sur le premier trimestre 2012, mais je crois que nous pourrions envisager une amélioration de la production dans le courant du mois d’avril2012.»

----------
source : http://www.itchannel.info/articles/126496/nouveau-point-penurie-disques-durs.html?key=eaf8ce39dd02b033


Postée le 14 Dec 2011, par ECCI.


Adobe Creative Suite 5.5 est arrivé






Postée le 13 Dec 2011, par ECCI.


Hewlett-Packard garde WebOS et en livre le code source au public



Le groupe informatique Hewlett-Packard a annoncé, vendredi 9 décembre, qu'il avait décidé de partager le code source de son système d'exploitation mobile WebOS. Le leader du marché des PC se place ainsi en concurrent potentiel de la plate-forme Android de Google, très prisée des fabricants de combinés. Le sort de WebOS restait incertain depuis un revirement stratégique inattendu annoncé en août par l'ancienne direction de HP, prévoyant l'arrêt des appareils utilisant le système, tout en restant floue sur ses intentions pour le système lui-même.

HP avait acquis cette plate-forme mobile l'an dernier lors du rachat de Palm et cherchait un moyen de rentabiliser son investissement après une tentative ratée d'incursion sur le marché des tablettes avec le TouchPad. WebOS, utilisé pour le TouchPad et le téléphone Veer de HP, deux appareils dont la production a été arrêtée, avait été développé par le pionnier des assistants numériques Palm pour son téléphone Pre, sorti en 2009. Le Pre s'était soldé par un échec commercial, et Palm avait été racheté par HP pour 1,2 milliard de dollars (902 millions d'euros) en 2010.

Après avoir envisagé différentes options – dont l'éventualité d'une cession –, le géant de l'informatique va donc rendre public le code source de WebOS par le biais d'accords de licence. Le modèle open source est fondé sur le droit de toute entreprise de copier, modifier et redistribuer un programme une fois qu'elle en a obtenu une licence. Hewlett-Packard n'a cependant pas précisé les termes de l'accord de licence qu'il comptait proposer.

Alors qu'Android est la plate-forme mobile la plus utilisée dans le monde, WebOS pourrait recueillir les faveurs de fabricants craignant que Google ne devienne leur concurrent direct sur le marché des smartphones, avec le rachat annoncé de Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars (environ 9 milliards d'euros).

UNE NOUVELLE TABLETTE WebOS EN 2013 ?

La nouvelle directrice du groupe, Meg Whitman, a notamment expliqué que "WebOS était la seule plate-forme conçue dès le départ pour être mobile, connectée au "nuage" [ou informatique dématérialisée], et extensible".

Un article du site spécialisé Techcrunch indique également que HP a l'intention de sortir une nouvelle tablette sous WebOS, probablement en 2013, même si le futur système Windows 8 de Microsoft s'annonce comme la plate-forme privilégiée par HP pour ce type d'appareils.

Sur les trois annonces majeures faites par le groupe au mois d'août, Mme Whitman en a confirmé une et maintenu globalement le statu quo pour les deux autres : elles a confirmé et finalisé en octobre l'acquisition de l'éditeur de logiciels Autonomy, mais elle a renoncé à se séparer de l'activité de fabrication d'ordinateurs personnels, et elle vient de prolonger l'existence de WebOS.


Postée le 13 Dec 2011, par ECCI.

<< Précédent 1 2 3 Suivant >>

Content Management Powered by CuteNews